Dépublié

Retrouvez les informations du CE du mois de mars

Économie :

Augmentations 2015 :

Secrétaire du CE : fin de la mascarade :

 

Économie :

Le budget 2015 nous a été présenté, en hausse par rapport au réalisé de 2014. La rentabilité attendue est en baisse car elle intègre les difficultés de Steria qui ne seront pas entièrement gommées en 2015.

L’entrée dans l’année est meilleure que prévue.

Le nombre de collaborateurs en inter-chantier est passé de 330 au 01/01 à 135 début mars. Nous avons demandé à la Direction des chiffres précis sur les personnes ayant quitté l’entreprise afin de nous assurer que cette baisse n’est pas seulement due à l’augmentation des départs.

Nous restons inquiets sur les personnes travaillant dans les fonctions et qui n’apparaissent pas dans ces chiffres : combien sont-elles encore à n’avoir pas retrouvé une réelle activité ?

 

Augmentations 2015 :

Le bilan des augmentations de janvier est tombé, bien moins bon que ce qui avait été servi en janvier de l’année dernière : 1,21 % d’augmentation (vs 1,8% en 2014). 38.8% de personnes augmentées (vs 51,5 en 2014). Augmentation moyenne de 108 €, pour ceux qui ont été augmentés (vs 114 € en 2014). 10,1% de personnes promues (vs 12,7 en 2014).

A l’évidence, les cordons de la bourse ont été difficile à desserrer, en prévision sans doute d’une année 2015 où il est impératif de faire du résultat pour rassurer les marchés sur la réussite de la fusion. C’est donc bien le salarié qui fait pour l’instant les frais de cette fusion. A quand le retour sur investissement ?

Il est certain que la Direction a beau jeu d’agir comme elle l’entend, les syndicats historiques ayant rompu les négociations sur les salaires.

birds mars 

Secrétaire du CE : fin de la mascarade :

Suite à la perte de confiance à l’égard de l’ancien secrétaire CFDT, lâché par ses alliés d’un jour CGT/Solidaires (vous vous souvenez du mariage de la carpe et du lapin),  dont il a pris acte en confirmant qu’il ne se considérait plus comme secrétaire, le CE se trouvait donc sans secrétaire depuis le 27 novembre 2014, ce qui nuisait à son bon fonctionnement. Plusieurs séances n’avaient pas permis de sortir de la situation.

C’est chose faite depuis le jeudi 26 février. Christophe Millet élu CEi/Traid-Union est le nouveau secrétaire de l’instance. La situation est très mauvaise  après près de 2 ans de gestion par les listes intersyndicales : oeuvres sociales à l’abandon dans plusieurs régions, bénévoles découragés, clôture des comptes 2014 en rade, dévolutions des 8 CE de Steria au point mort, budget 2015 inexistant, management déplorable des 10 salariées du CE, plus de diffusion aux salariés des compte-rendus des réunions de CE depuis 10 mois, …. Bien entendu nous travaillerons avec Christophe pour relancer la machine et normaliser la situation au plus tôt.

« Association de managers poujadistes » : c’est ainsi que l’ancien secrétaire FO du CCE de Steria et à ce titre simple invité au CE de Sopra Steria, traite les élus CEi/Traid-Union que vous avez massivement élus.

Ne voulant pas s’en laisser compter dans l’outrance, l’ancien secrétaire, CFDT, ouvre un œil et lit une déclaration ahurissante dans laquelle il nous qualifie de liste pro patronale, comme si vouloir que l’entreprise avance et que l’emploi y soit sauvegardé avec des conditions de travail les meilleures possibles était un signe d’allégeance à la direction.